Recherchez l'une de mes miscellanées

mardi 27 juin 2017

Te laisser partir, de Clare Mackintosh

Il y a parfois du bon dans les suggestions Amazon. Un soir où je traînais à la recherche d'un bon polar, l'algorithme m'a suggéré Te laisser partir, le premier roman de Clare Mackintosh, récompensé par le prix Polar 2016 au festival de Cognac, et je ne l'ai pas regretté. En effet, une fois ce livre ouvert, il est difficile de le lâcher avant la dernière page. 

Un soir de pluie à Bristol, une mère qui ramène son enfant après l'école lâche sa main à quelques dizaines de mètres de sa maison. Une voiture surgit à pleine vitesse, renverse le petit garçon et repart sans s'arrêter. Le petit Jacob, cinq ans, n'a pas survécu à l'accident. La police locale s'empare de l'affaire, mais en vain. Pas de témoins, pas de traces, pas une piste. Le capitaine Ray Stevens et son équipe de la brigade criminelle tournent en rond, malgré toute l'énergie déployée par Kate, la jeune coéquipière pleine de vie du capitaine Stevens. Pendant ce temps, au pays de Galles, dans un cottage décati et battu par les vents de la côte, une jeune femme tente de se reconstruire après un drame dont on imagine peu à peu l'intensité au fil des pages. Qui est-elle ? Que lui est-il arrivé ? Pourquoi s'interdit-elle de nouer une histoire avec le charmant vétérinaire - sauveteur en mer si visiblement amoureux d'elle ? A-t-elle un rapport avec l'enquête menée à Bristol ? 


Les plages de l'île de Wight - je ne suis jamais allée au pays de Galles... 

Clare Mackintosh a exercé le métier de policière pendant douze ans avant de se tourner vers l'écriture. Te laisser partir est d'ailleurs partiellement inspiré d'un fait réel qui avait donné du fil à retordre à la jeune enquêtrice. Sur un sujet a priori banal - un délit de fuite - elle a réussi à créer une histoire haletante, et remarquablement construite - l'usage de la structure en contrepoints, par exemple, qu'elle maîtrise parfaitement, n'est pas si courant dans la littérature policière mais s'avère très efficace. La tension qui s'installe rapidement n'empêche pas l'auteur de donner une épaisseur bienvenue aux personnages secondaires, et notamment à Mags Stevens, la femme du capitaine, débordée par ses deux adolescents en crise et dont le couple traverse des moments difficiles. 

Vous l'aurez compris, j'ai beaucoup aimé ce livre, je vous le conseille vivement si vous cherchez un bon roman policier pour les vacances, ou un bon roman policier tout court. Même si la fin se devine à l'approche de la fin du livre, on passe un très bon moment de lecture. Cela faisait longtemps que je n'avais pas autant aimé un roman policier. 

Et vous, des découvertes littéraires à faire partager ? 

8 commentaires:

  1. Je t'avoue que j'ai du mal avec les romans policiers en général, peut-être parce que je recherche dans la lecture une douce évasion et que les sujets souvent durs de ce genre littéraire ne sont pas vraiment prompts à la détente. Mais tu m'as vraiment donné envie de le lire car l'intrigue, non seulement d'être émouvante, laisse deviner un récit en deux points de vue, ce que je trouve extrêmement intéressant dans une approche psychologique. Alors merci pour cette jolie suggestion que j'ajoute à ma liste de lecture !

    Bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton com' !
      Dans les romans policiers, j'aime la trame narrative (une vraie histoire, avec un début, une fin) mais surtout la psychologie et l'atmosphère d'une époque ou d'un auteur. Qu'est-ce que tu lis, généralement ?
      Je serai curieuse d'avoir ton avis si tu lis ce roman !
      Bises
      Aglaé

      Supprimer
  2. Je le note, j'aime beaucoup les polars :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as des titres à recommander?
      Bises
      Aglae

      Supprimer
  3. Je note cette référence, merci. J'aime avoir un bon polar sous la main pour une bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire ! J'espère que ce roman te plaira.
      Bises
      Aglaé

      Supprimer
  4. Tiens je viens de lire un roman du même auteur (I see you) mais je n'ai franchement pas été emballée... Celui-ci a l'air mieux ! Bon dimanche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. I see you est son 2e roman. J'ai lu ta critique, en effet, mais je ne crois pas qu'il soit traduit en français.
      Bon dimanche à toi aussi !
      Aglaé

      Supprimer

Vous avez aimé ce billet ? Laissez-moi un petit mot, ça fait toujours plaisir ! Merci par avance ;-)