Recherchez l'une de mes miscellanées

mercredi 25 janvier 2017

Série : 22.11.63


Si vous aimez les séries à suspense, l'histoire et les sixties, vous aimerez certainement 22.11.63. 22.11.63 est une date : celle de l'assassinat de John Fizgerald Kennedy par Lee Harvey Oswald lors d'une visite pré-électorale à Dallas. Un assassinat sur lequel toute la lumière n'a pas été faite, Oswald ayant lui-même été assassiné  48h après Kennedy. Il n'a donc jamais pu être jugé, l'enquête officielle n'a pas permis de révéler si Oswald avait ou non eu des complices, voire des commanditaires.


L'uchronie ou l'histoire réinventée



La série est inspirée d'un livre de Stephen King qui se rattache au principe de l'uchronie. L'uchronie consiste à imaginer ce qui se serait passé si un événement historique n'avait pas eu lieu. Le plus célèbre exemple d'uchronie est le roman de Philip K. Dick, Le maître du Haut-Château. Dans ce livre, Dick imagine un monde où les nazis ont gagné la Seconde Guerre Mondiale et où leurs alliés japonais règnent en maîtres sur l'ouest des Etats-Unis. Sauf qu'ici, King ne réinvente pas le présent mais ses personnages essaient de peser sur un événement passé, de réécrire l'Histoire...

Et si Kennedy n'avait pas été assassiné ? 


Ici, la question qui taraude Al Templeton, gros fumeur passionné d'histoire et tenancier d'un modeste restaurant dans une petite ville du Maine, est la suivante : si Kennedy n'avait pas été assassiné, qu'il avait pu terminer son mandat et être réélu, l'Amérique se serait-elle enlisée dans la guerre du Viet-Nam et la crise morale qui secoua alors l'Amérique aurait-elle eu lieu ? Pour Al, la réponse est clairement non : Kennedy aurait fini par s'opposer à la poursuite de cette guerre et des milliers de vies auraient été épargnées. Lorsqu’il découvre qu'un placard de son restaurant recèle en fait un portail temporel permettant à qui l'emprunte de se retrouver en 1960, Al effectue plusieurs voyages dans le temps pour essayer d'infléchir le cours de l'Histoire, avant d'y renoncer, miné par un cancer du poumon.


Un portail temporel... dans un placard !


Se sentant mourir, il confie son secret à Jack, un jeune professeur d'anglais, et lui demande d'accomplir à sa place son projet : approcher Oswald et empêcher par tous les moyens l'assassinat de Kennedy. Jack commence par refuser mais il finira par changer d'avis lorsqu'il retrouve Al mort à son domicile. Il vient de divorcer, son travail l'ennuie... Un petit détour par le placard du restaurant d'Al et Jack se retrouve en 1960, avec pour seule richesse les résultats des paris sportifs qu'Al a patiemment compilés pendant des années et pour seule aide les multiples notes qu'il a prises au sujet d'Oswald. Peu à peu, Jack se fond dans l'Amérique des Sixties et met tout en oeuvre pour parvenir à ses fins. Ensuite, il pourra retrouver le fil de sa vie normale de professeur divorcé dans les années 2000. Jusqu'au jour où il rencontre une ravissante jeune femme...




22.11.63 séduit par l'originalité de son intrigue, le jeu parfait de James Franco, et les couleurs vives de l'Amérique au temps du rockn'roll et de la guerre froide. C'est à la fois un récit plein de suspense (Jack réussira-t'il à empêcher le meurtre de la famille de Harry, l'un de ses anciens stagiaires de formation continue, dont ce dernier lui avait fait un récit bouleversant en incipit de la série ? Comment Jack va-t-il s'y prendre pour approcher Oswald ?) une intrigue historique et une histoire d'amour. Personnellement, j'ai beaucoup aimé les premiers épisodes, et j'ai hâte de voir la suite !

22.11.63, jeudi à 21h sur Canal + 

Et vous, de bonnes découvertes séries en ce moment ? 

4 commentaires:

  1. je vais rajouter un lien vers ton article car tu as vraiment fait une belle chronique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci beaucoup, c'est adorable ! J'essaie de bien peaufiner mes articles, et ton retour me fait très plaisir ! Bonne soirée.

      Supprimer
  2. Je vais m'y mettre car je n'arrête pas d'en entendre parler ! Bon week-end !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Tu nous diras ce que tu en as pensé !

      Supprimer

Vous avez aimé ce billet ? Laissez-moi un petit mot, ça fait toujours plaisir ! Merci par avance ;-)